Historique de Votre organisation

2015

Septembre 2015 : lancement officiel de la Coomeli 31,

Mercredi 23/09 : 1ère réunion de la coordination,

Mardi 29/09 : 2ème réunion,

Coup de semonce, arrêt d'activité du 03 au 06/10,

Samedi 03/10 : La coomeli31 en renfort de ses confrères bordelais dans une coordination Sud-Ouest (65, 64, 24, 12, 82), lors de la marche symbolique vers le stade MATMUT Atlantique,

Lundi 05/10 : Blocage de l'ARS à Toulouse, avec rencontre de son directeur adjoint, avant d'entamer une marche vers la CPAM pour lui fêter son 70 ème et dernier anniversaire, avant d'arriver sur la place du Capitole pour un "café-santé" improvisé,

Poursuite de l'organisation de réunions d'information dans les cliniques toulousaines,

Mercredi 04/11 : 3ème réunion, préparation du blocage sanitaire,

*DU 03 au 06 octobre 2015 : COUP DE SEMONCE

La Cooméli 31 a participé au premier coup d’arrêt d’activité des soins, sonnette d’alarme de la contestation montante d’une profession contre la loi Marisol Touraine,

*Le samedi 03 octobre 2015 : LA MARCHE DES 300

Symboliquement,  la Cooméli33, Coordination bordelaise des Médecins Libres et Indépendants a organisé une marche au départ de la CPAM 33 vers le stade MATMUT Atlantique où s’est improvisé un flashmob figeant la mort de la médecine libérale, au pied du stade géant financé en partie par la mutuelle MATMUT, exemple de l’utilisation des cotisations santé,

Bx300

*Le lundi 05 octobre 2015 : MANIFESTATION DEVANT L’ARS de TOULOUSE

La Coordination Sud-Ouest avec 250 médecins venant de Toulouse bien sûr, des Hautes-Pyrénées, des Pyrénées-Atlantiques, de Bordeaux, de l’Aveyron, du Gers, de l’Ariège, du Tarn-et-Garonne, et les dentistes par la présence de la FSDL, se sont réunis pacifiquement devant l’Agence Régionale de Santé pour dénoncer une nouvelle fois les dérives de la loi santé ! Une délégation a été reçue par Mr le Directeur Adjoint, entrevue dont le PV devait être transmis au Ministère.

Ars1

Puis nous nous sommes ensuite dirigés vers la Caisse Primaire d’Assurance Maladie sur le Boulevard Léopold Escande afin de lui fêter son 70ème et dernier anniversaire, la loi santé signant le désengagement progressif de la sécurité sociale, système solidaire voulu par les Ordonnances de 1945, où chaque citoyen payait sa cotisation en fonction de ses revenus et non en fonction de sa pathologie ou « risque santé/financier ».

Ars2

Enfin, nous avons  poursuivi notre chemin jusqu’à la place du Capitole où s’est improvisé un café-santé, certains médecins allant informer les patients sur la place et autour pendant qu’une délégation a été reçue par Mme Laurence Arribagé, députée de Haute-Garonne et Mme Brigitte Micouleau, Sénatrice.

Ars3

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×